Service civique à l’AFEV et à Locaux Motiv’ : leur portrait croisé

Les portraits croisés continuent avec cette fois deux personnes de structures différentes : Alphée et Marion respectivement service civique pour l’AFEV et Locaux Motiv’.

(Marion, service civique à Locaux Motiv’)

  • Qui sont-elles, que font-elles ?

Marion a 24 ans, elle est en service civique à Locaux Motiv’ cette année, après un master de Sociologie du Genre. Elle a fait le choix de s’engager dans cette mission à la suite de ses études, dans l’idée d’une passerelle entre la vie étudiante et la vie professionnelle.

Alphée a 24 ans, après des études en psychologie elle a décidé de faire un service civique afin de faire une pause entre les études et la recherche d’un emploi. Elle souhaitait s’engager dans une association depuis longtemps, le service civique lui semblait donc une bonne opportunité.

  • Pourquoi un service civique dans cette structure ?

Marion a choisi d’effectuer son Service Civique à Locaux Motiv’ car elle avait envie de lier ses idéaux personnels et sa volonté de professionnalisation.Elle cherchait une mission assez polyvalente afin d’acquérir des compétences professionnelles diverses mais qui restait en accord avec ses valeurs et ce qu’elle a étudié dans son Master. Locaux Motiv’ est la structure qui répondait le mieux a ses attentes et elle est très heureuse d’avoir été prise ici.

Alphée s’est engagée pour l’AFEV, où elle est ambassadrice du livre. Elle promeut la lecture dans des écoles primaires. C’est une mission qui lui convient puisqu’elle aime la littérature et le milieu scolaire. Au file des semaines, une seconde mission lui a été attribuée : Action Educative. Elle coordonne donc également les bénévoles de l’AFEV avec d’autres collègues en service civique. Cette seconde mission lui a permis de mieux découvrir l’association pour laquelle elle travaille. Elle aime l’idée de s’engager contre les inégalités à différents niveaux et apprécie donc avoir cette double posture.

  • Comment se sentent-elles à Locaux Motiv’ ?

Marion se sent très bien dans sa mission, elle apprécie l’atmosphère qui règne dans les locaux qui correspond à 100% à ce qu’elle est et à ce en quoi elle croit (sensibilité pour l’écologie, ambiance bienveillante, valeurs d’égalité et de solidarité…). L’enrichissement qu’elle retire de cette expérience professionnalisante est d’autant plus grand grâce à la gestion collective et la coopération qui existe ici.

Alphée travaille pour l’AFEV qui a un bureau à Locaux Motiv’. Elle y est deux jours par semaine ce qui est peu. Toutefois elle s’y sent bien et aime l’ambiance de partage qui y règne.

 

Portrait de services civiques à l’AFEV !

Locaux Motiv’ accueille beaucoup de structure avec des services civiques, des stagiaires ou des jeunes en apprentissage. Pour faire leur connaissance ils et elles se présentent donc à travers des portraits croisés : par deux ils/elles se présentent et écrivent ensemble leur portrait.

Voici celui de Charlène et Mathieu en service civique à l’AFEV !

D’où viens-tu et que fais-tu dans la vie ?

Mathieu : Je viens de Cayenne en Guyane. Je suis étudiant en Géographie et en parallèle à cela j’effectue mon service civique à l’AFEV.

Charlène : Je viens de Limoge, de la Haute-Vienne. Je suis en service civique à l’AFEV depuis le mois de septembre 2017.

En quoi consiste ta mission de service civique ?

Mathieu : Je fais le lien entre des bénévoles et les jeunes qu’ils accompagnent individuellement 2h par semaine. L’objectif est de venir en aide à des enfants en difficulté pour les aider au-delà du domaine scolaire. L’ouverture culturelle et l’estime de soi sont deux choses sur lesquelles nous travaillons énormément.

Charlène : Je suis en double mission AE et ADL, c’est-à-dire Action Educative et Ambassadrice du livre. Je m’occupe de faire le lien entre les bénévoles de l’association et les jeunes en difficulté que nous accompagnons. En tant qu’Ambassadrice du livre, je réalise des activités en rapport avec le livre avec des enfants d’écoles primaires.

Tu as donc rejoins Locaux Motiv’ dans le cadre de ton service civique ?

Mathieu/Charlène : Tout à fait. Nos collègues et nous-même sommes dans un seul et même bureau au 10 bis rue Jangot afin de pouvoir organiser collectivement des sorties et des événements en rapport avec notre action.

Charlène : J’ai particulièrement aimé l’organisation de l’anniversaire de Locaux Motiv’ qui a été une épreuve entre énervement et joie (Rire).

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Mathieu : Une fois ma 3ème année de Géographie obtenue, j’aimerais poursuivre dans ce domaine avec le Master Géographie des Territoires et du Développement Local. Aucun rapport avec mon service civique mais le service civique c’est une expérience supplémentaire.

Charlène : Mes projets ne sont pas encore clairement définis (Rire), mais j’envisage de reprendre mes études dans le milieu du journalisme.

Poste à pourvoir (remplacement congés maternité) – Chargé.e de suivi comptable

Alice Dupuis, actuellement en charge du suivi comptable :

  • A l’Epicerie de l’Autre Coté de la rue (Cours Gambetta) – 9 heures par semaine
  • A Locaux Motiv’ (place Mazagran) – 11 heures par semaine, sur un poste mutualisé

sera en congés maternité du 5 mars au 31 août 2018.

Les deux structures cherchent donc à la remplacer et ouvrent donc en parallèle deux offres d’emploi.

Un poste pour les passionné.e.s d’ESS, de circuit-court et d’ambiances coopératives !

Il est possible de répondre à l’une des offres seulement – en répondant directement à la structure concernée.
Ou de répondre sur le remplacement sur les deux structures (en le précisant dans votre courrier) en ne faisant qu’un courrier, adressé aux deux structures en même temps !

N’hésitez pas à partager dans vos réseaux !

Un air de déjà vu : le dernier film Jeun’ESS d’or

Service compris, membre résident de Locaux Motiv’, remet le couvert avec les participant.e.s au programme Jeun’ESS d’or, en partenariat avec Locaux Motiv’, la Mission locale de Lyon et les Cités d’or (après un atelier vidéo « JT » en mars) !

Nous vous laissons découvrir ce chouette court-métrage d’anticipation… glaçant, sur la question notamment des migrants, entièrement tourné à Locaux Motiv’ !

Un grand merci à toute l’équipe !

11 novembre - Mazagran - 15:00 à 00:00

11 novembre ! Anniversaires trois en un !

affiche de l'événementÇa va pulser le 11 novembre prochain dans le quartier Mazagran ! Locaux Motiv’, le Court-Circuit et le Flâneur Guesthouse fêtent leurs anniversaires… Demandez le programme !

Les festivités démarrent autour de la rue Jangot, dès le début de l’après-midi, à 15h et se prolongeront jusqu’à minuit !

Au programme de cette journée : des jeux de piste ; des spectacles ; un concours photo ouvert à tou·te·s sur le thème « Ils font la Guillotière, (portraits de commerçant·e·s, bénévoles, habitant·e·s) », suivi des projections des photos et de remises de prix ; des ateliers artistiques, avec Art & Développement et la Funky fabrik, ; un troc de plantes avec Brin d’Guill’, un espace jeux, avec ping pong, mini golf et jeux de plateau, des fanfares et enfin des concerts en soirée, avec le groupe de rock/dance/electroexperimental Green Daddy, et DJ Antü. Et bien d’autres surprises encore !

Pour participer au concours photos retrouvez les informations sur la page dédiée ! 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Dynamique de Group’ !

Mais qui est Le Group’ ? À Locaux Motiv’ depuis le mois d’août dernier, il s’agit d’un collectif de consultants indépendants, spécialisés dans les domaines de la solidarité internationale et nationale. Vanessa Barral, Frédéric Meunier et Laure Frisa en sont les trois salariés.

C’est en partant du constat que les consultants indépendants de leur secteur sont souvent isolés, que Le Group’ se forme en 2014 et l’association en 2015, « dans le but de partager et de mutualiser des opportunités d’activités, des moyens et des problématiques », précise Vanessa Barral, « et de faire s’associer les compétences pour améliorer les réponses aux besoins du secteur et la vie professionnelle des indépendants ». Le collectif est actuellement constitué d’une trentaine de consultants indépendants, membres adhérents de l’association.

Ses trois salariés se partagent, quant à eux, les diverses activités de coordination du Group’ : Vanessa Barral, en tant que responsable de la vie associative, de la formation et de l’accompagnement, Frédéric Meunier, comme responsable d’expertise et Laure Frisa, coordinatrice d’expertise. Après des parcours dans le domaine de la formation, de l’humanitaire et de la coopération internationale, ils interviennent respectivement sur les volets expertise, formation et accompagnement ; urgence et aide humanitaire ; projets de développement et appui aux politiques publiques. Parmi leurs récentes prestations : une étude pour la Fondation de France afin d’identifier les projets de soutien psycho-social aux migrants dans les pays limitrophes à la Syrie.

Ces prestations de conseil permettent au Group’ de financer des interventions en mécénat de compétences et des interventions bénévoles d’éducation au développement, à la citoyenneté et à la solidarité internationale dans le cadre scolaire ou lors de forums des métiers. En réflexion : l’envie de diffuser des écrits collaboratifs. Enfin, si l’international fait partie de leur domaine d’intervention, Le Group’ renforce ses activités en France où il compte des partenaires tels que LADAPT ou l’école 3A. A Locaux Motiv’, le trio a trouvé un endroit « avec des valeurs partagées et des possibilités de synergies dans un écosystème d’économie positive ».

Portrait de Marina Gaget, directrice de projets pour Une Fabrique de la Ville et nouvelle arrivée en tant que nomade

Marina Gaget, 34 ans, fraîchement installée à Lyon, vient de rejoindre Locaux Motiv ‘ en tant que nomade.

Après des études de sciences politiques et d’économie sociale à Grenoble, Marina a fait un master en communication publique puis a travaillé dans une agence spécialisée dans la concertation et les processus participatifs. Après quelques années d’activité, passionnée par les transformations urbaines et les questions territoriales, elle a choisi de reprendre ses études et a obtenu un Master en Urbanisme à Sciences Po Paris, à l’issue duquel elle a été recrutée par Une Fabrique de la Ville.

Cette structure a été créée pour accompagner et conseiller les collectivités (villes, agglomérations, métropoles…) et les sociétés d’aménagement (SEM, SPL) dans le montage et les stratégies opérationnelles des projets urbains.

Devenue associée dans cette structure basée à Paris, Marina a aujourd’hui pour mission de créer une antenne locale d’Une Fabrique de la Ville, d’où son installation à Lyon.

Que penses-tu de Locaux Motiv ?

Locaux Motiv’ est un lieu accueillant des structures diversifiées mais partageant des valeurs communes. Il me donne l’impression d’un lieu très riche et convivial, ouvert sur son environnement et sur le quartier de la Guillotière, c’est ce qui m’intéresse. J’ai hâte de découvrir les personnes et les activités qui donnent vie à ce lieu ; et je suis impatiente de participer à son animation !

Nous lui souhaitons une réussite dans le développement de ses activités !

 

 

Coexiscience, sciences en communs

Coexiscience est une toute jeune association créée en décembre 2016, « usagère » de Locaux Motiv’. Incubée par Alter’Incub, réseau d’accompagnement de projets en économie sociale et solidaire, Coexiscience, qui signifie « Coopérer et expérimenter autrement la science », s’inscrit dans la lignée des biens communs. Cela veut dire concrètement que les pratiques de recherche et d’innovation peuvent être partagées et gérées de manière collaborative avec la société civile tout en poursuivant des finalités sociales et environnementales.

L’association est le fruit de la dynamique locale et internationale des communs, qui a donné lieu à Lyon à deux festivals en 2013 et 2015 et à une Fabrique en 2016, mais aussi de la volonté d’un certaine nombre de personnes (chercheurs, makers, artistes, entrepreneurs, citoyens).

Coexiscience réunit un groupe projet composé à ce jour de 11 personnes et un collectif de soutien d’une centaine de personnes. Un site a été ouvert récemment afin de présenter son action et de relayer des projets partenaires dans la perspective de « faire communauté ».

Coexiscience vient d’initier également ses premiers projets : participation à la Fête de la science et à la Nuit des chercheurs organisée par l’université Lyon-2, mise en place d’une recherche-action sur l’habitat et l’énergie, , organisation du festival off du Forum mondial du Web.

Pourquoi le choix de Locaux Motiv’ ? Parce que Locaux Motiv’ et les communs, c’est une grande histoire d’amour…

Pour en savoir plus :

  • Retrouvez l’association lors du JeudiWe du 8 juin prochain, à Locaux Motiv’
  • Site Internet : coexiscience.fr
  • Réunion d’information le 28 juin, à 18 heures, toujours à Locaux Motiv’

Tout savoir sur Locaux Motiv’ en 2016 ! Demandez le rapport d’activités !

Un rapport d’activités cela n’est pas toujours le plus « fun » à lire – ni à faire !

Cependant, tous les ans, à l’aide d’un framapad auquel l’ensemble des membres des commissions a accès nous nous efforçons de le coproduire avec sérieux et énergie ce fameux rapport d’activité.  Pourquoi ?

Quelques raisons en vrac…

Pour garder la mémoire

Depuis 2010 les un.e.s et les autres ont bougé, sont parti.e.s, reven.ue.s et pour accueillir les nouveaux entrant.e.s, répondre aux questions, c’est important de pouvoir s’appuyer sur des documents assez complets qui recensent et racontent une partie de l’histoire de Locaux Motiv’. Ces rapports d’activités contribuent à construire une mémoire collective sur laquelle s’appuyer pour ne pas « réinventer le fil à couper le beurre » en permanence, mesurer les progrès accomplis (ou pas), les chemins choisis et leur pertinence (ou non..)

Cette mémoire là est partielle, et bienvenue aux esprits farceurs qui souhaiteraient en construire une version un peu décalée et certainement moins lisse.

Pour rendre des comptes

Nous nous engageons auprès de nos partenaires financiers sur des projets, envers l’ensemble des adhérents, les uns par rapport aux autres, nous portons une ambition auprès d’acteurs institutionnels, au sein des réseaux dans lesquels nous sommes actifs, et il est important que chacun.e puisse savoir ce qu’il se passe vraiment à Locaux Motiv’.

Il est essentiel pour nous de rendre des comptes, de rendre compte. Non pas car nous sommes « redevables », mais parce que nous essayons d’être responsables des fonds qui sont mis à disposition des projets menés. Fonds publics ou fonds privés, l’enjeu est le même: partager ce que nous en faisons, ce qu’ils facilitent. Il s’agit aussi de rendre lisible notre modèle socio-économique.

Pour permettre une appropriation élargie du projet

Toute personne qui arrive à Locaux Motiv’, qui s’intéresse au projet, si elle en a le temps – et l’envie peut consulter l’ensemble des rapports d’activités depuis la création de Locaux Motiv’ ainsi que l’ensemble des éléments liés (notamment financiers). Cela permet aux étudiants de ne pas perdre leur temps (et le notre) avec des éléments qu’ils ont déjà entre les mains, à des porteurs de projets de comprendre comment le projet s’est développé, aux membres du collectif-réseau de saisir la globalité de ce qu’est Locaux Motiv’.

Nous savons que les rapports d’activités sont souvent pas peu lus. Mais cela ne justifie pas le fait de ne pas les faire sérieusement, pour c.eux/elles qui les lisent !

Pour fêter le printemps

Il annonce la fin de l’hiver – et la « clôture » d’une saison, ce qui permet, mentalement de passer à autre chose !

Le voici donc:

Et cette année, de façon très formelle, il affiche sa licence Creative Commons « Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International », à l’exception des logos appartenant à des tiers.

Crédit photo Bertrand Paris